Pages Menu
Facebook
Categories Menu
Chroniques de riens

Chroniques de riens

Parution 28 octobre 2015 – Même si nos projets sont souvent grandioses, il se trouve au quotidien beaucoup plus de riens que de nécessités. Jean Pierre Girard, avec humeur et humour, nous offre un regard pénétrant sur les détails de nos existences, que nous pouvons tous voir, estime-t-il, si nous en prenons le temps. 

  

LE RÉSUMÉ 
À l’origine de ces chroniques, il y a le désir d’éclairer des sujets dont on traite peu dans les médias, pour donner l’occasion de « lire autre chose ». Une situation propose toujours plusieurs avenues, et nous sommes habitués à suivre la plus courante. Girard essaie d’éclairer les autres dimensions de ces détails qui colorent nos vies. On parle rarement, dans un livre, à la fois de l’accompagnement d’un mourant, de la signification des mots « Papa » et « Maman » dans la bouche d’un enfant, de la désespérante minceur du papier Q dans les établissements publics et de notre responsabilité devant des drames comme celui d’Haïti. Girard nous invite donc à considérer cet essentiel, « très visible pour les yeux », croit-il. 

  

L’EXTRAIT 
Je parlerai de banalités (à l’opposé de tout ce dont on nous gave et tout ce qu’on nous recommande comme attitude à prendre, révolte à nourrir, comportement à adopter, toutes des choses si « lourdes »), mais des banalités, des riens qui marquent de manière décisive la trajectoire de nos jours et de nos vies. Et je resterai aimable la plupart du temps, même si au passage on fera la différence entre un débatteur et un polémiste, on se demandera si un démocrate digne de ce nom peut réellement être un homme impatient, ou comment une femme peut vivre avec le cancer de son aimé. Ça va ratisser assez large, et ça ne devrait pas être triste. 

 

L’AUTEUR 
Jean-Pierre Girard_Couleur_300dpi_cédit  Richmond LamPère, écrivain, professeur, gérontologue, Jean Pierre Girard est l’auteur des chroniques de voyage L’Est en West et de cinq recueils de nouvelles (dont Silences, prix Adrienne-Choquette 1990). Quelques jalons : 1er prix des oeuvres dramatiques de Radio-Canada (1986), médaille de bronze aux Jeux de la Francophonie (1997), grand prix Desjardins de la culture (1997), prix à la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec (2001). Il se consacre maintenant à un cycle de huit livres, La Cathédrale, dont le roman Les Inventés (1999) est la pierre d’assise. Il préside le Collectif d’écrivains de Lanaudière, qui a mis sur pied Les Donneurs, une activité d’écriture publique par des écrivains professionnels (lesdonneurs.ca).

 

Communiqué de presse
Couverture haute définition
Photo de l’auteur

Éditions Druide
Collection Reliefs
   
Auteur :   Jean Pierre Girard
Lieu de naissance : Sainte-Perpétue
Lieu de résidence : Notre-Dame-des-Prairies
   
Genre : Chroniques
Pages : 288 pages
Prix : 22,95 $ 
   
Parution 28 octobre 2015 
 
 C1_Chroniques de rien_HR

 

logo_druide